Le tourisme en Normandie : 2018-2019 années des records

alt image
Paysages variés, patrimoine architectural, culturel et historique riche, est-il étonnant que la Normandie soit l’une des régions françaises les plus visitées ? Depuis plus de trois ans, le secteur du tourisme connait une forte croissance avec des répercussions très favorables sur l’emploi en région.

Si en 2018 la saison touristique battait des records d’affluence, 2019 confirme l’attrait des touristes pour la Normandie. Avec une hausse de 5,5 % des nuitées l’an passé, elle signe la plus forte croissance touristique des régions métropolitaines après les Hauts-de-France.

Dans ce contexte, les acteurs du tourisme se mobilisent pour répondre aux différents enjeux : amélioration de l’accueil, développement du numérique (en raison de l’hyper connectivité du voyage), sécurisation des parcours professionnels et notamment des saisonniers.

En 2015, ce n’était pas moins de 71 811 actifs qui exerçaient une activité liée au tourisme en Normandie, soit près de 5,6% des actifs dans la région. Aujourd’hui, plus de trois quarts des emplois relèvent des secteurs de la restauration, des transports terrestres et de l’hébergement.

Un chiffre qui ne devrait cesser d’augmenter, puisque la Ministre de la culture a officialisé l’inscription des « plages du débarquement Normandie 1944 » sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les emplois les plus recherchés

  • Employés de la restauration et de l’hébergement
  • Personnels du transport terrestre
  • Professionnels de l’animation

 

En 2014 le secteur du tourisme c’est :

  • 5,4 milliards d’Euros dépensés par les touristes
  • 6% du PIB Normand
  • 2,2% de la richesse régionale

 

Sources :